vous êtes ici : accueil > 3,2,1...Action ! > DGFIP

Le 22 mars : en grève et dans les manifestations pour défendre nos missions et le service publique !

Les annonces CAP 2022 qui doivent intervenir en avril 2018 ont pour objet de sceller l’avenir du service public, de la Fonction Publique, et de la DGFIP .

Le gouvernement poursuit son but de démantèlement de tous les principes qui fondent le service public. Sa stratégie du choc ne fait plus aucun doute, en utilisant la même méthode que pour le droit du travail dans le privé, il s’agit de frapper tous azimuts et de mener une véritable stratégie de destruction de ce qui a été conquis et construit depuis des décennies.

Si des doutes pouvaient subsister chez certaines et certains, ils n’ont plus lieu d’être !
Le président de la République, le Premier ministre et le gouvernement portent un projet de casse de la Fonction publique, des valeurs progressistes qu’elle porte et, à rebours de leurs déclarations de façade de préservation du service public, ont choisi la voie de la confrontation. L’heure n’est plus aux hésitations mais bien à l’action.

Les Finances sont dans le viseur ! Lorsque le ministre du budget et de l’action publique déclare vouloir « transformer Bercy d’administration de contrôle en administration de service » tout est dit. Laisser le marché « s’auto-réguler », réduire les normes, abandonner ou alléger les contrôles . La stratégie est simple : mettre hors d’état de nuire les salariés des finances afin de permettre aux plus nantis d’encore mieux vampiriser l’économie et la société française.

Oui ! Les ministères de Bercy et les établissements semi-public des Finances sont en danger ! Pourtant les missions qui leurs sont confiées sont essentielles pour l’économie et la société !

La DGFiP est au cœur de l’appareil d’Etat de par ses missions fiscales, comptables et financières. L’affaiblir, c’est entraver toute la bonne marche du service public.

Aucun métier, aucune structure, aucun territoire n’est à l’abri !

Si le Directeur Général n’est pas entré dans le détail de chacun des chantiers, aucun doute n’est possible sur le fait qu’il émane de la volonté du gouvernement d’en finir avec la DGFIP et ses missions… et d’y sacrifier l’avenir des agents !

Le Directeur Général ne s’est pas privé d’annoncer la couleur le 30 janvier dernier lors du Comité Technique de Réseau tant en ce qui concerne l’avenir de nos missions que de nos droits. Quelques exemples d’annonces qui sont dans l’air du temps :

* Les paiements en liquide seront transférés à la Poste, puis d’autres tâches, notamment avec le développement des maisons de service au public.
* Une entreprise privée prendra des appels téléphoniques pour la mise en place du PAS.
* L’architecture du recouvrement et son réseau « seront repensés ».
* Les contrôles seront allégés (pour la dépense publique comme pour les entreprises).
* La cible pour les SPF est d’un par département.
* Les SIP sont sur la sellette avec le PAS, tout comme le cadastre en lien avec l’IGN.
* Les agences comptables au sein des collectivités territoriales et les services facturiers seront généralisés (la séparation ordonnateur/comptable serait obsolète !).
* Les fermetures des sites se poursuivent (SIE compris).
* La gestion des RH passerait sous la responsabilité des préfets… jusqu’à la liquidation de la DGFIP en tant qu’administration centrale à réseau déconcentré.

Tous ces objectifs (et la liste n’est pas exhaustive) vont de pair avec la volonté de laisser les directeurs locaux libres d’affecter les agents comme bon leur semble au sein du département, le Directeur Général et les directions locales considérant que nos règles nationales ou des instances comme les CHSCT sont un carcan empêchant les « managers » de développer pleinement les plans de restructurations/destructions.

ALORS OUI , AGENTS DES FINANCES PUBLIQUES et de la FONCTION PUBLIQUE en général NOUS AVONS TOUTES LES RAISONS D’ÊTRE EN GREVE et DANS les MANIFESTATIONS le JEUDI 22 MARS 2018

et de nous retrouver ensuite pour envisager les suites.

La CGT Finances Publiques Aveyron appelle tous les agents du département à la GREVE et à participer aux MANIFESTATIONS

MANIFESTATION DÉPARTEMENTALE FONCTION PUBLIQUE

14H00 à RODEZ - Avenue de l’Hôpital à Bourran

Appel de la section CGT FP Aveyron

Programme de la journée :
09 h - 12 h diffusion de tract aux usagers
12 h - 14 h Bourran - pique-nique tiré du sac
14 h 30 départ en cortège vers le centre ville
16 h 30 fin envisagé de manifestation

Article publié le 22 mars 2018.


Politique de confidentialité. Site réalisé en interne et propulsé par SPIP.